Aurores - Exposition collective

GALERIE PAULINE PAVEC

8 fevrier - 9 mars 2018

COMMUNIQUE DE PRESSE   

                                                               

"Aurores"

exposition collective

GALERIE PAULINE PAVEC

8 FEVRIER - 9 mars 2018

 

Prisme a le plaisir d’inviter la galerie Pauline Pavec pour sa première exposition

AURORES

 

Du 9 février  au 10 mars 2018

CLAIRE CHESNIER, JEAN DEGOTTEX, QUENTIN DEROUET, MARA FORTUNATOVIC, SOL LEWITT ROBERT MALAVAL, EUGENIO PIPO, JEAN VON LUGER

Soutien actif des acteurs du monde de l’art, Prisme - créée par Thomas Benhamou, Louis-Marie Giudicenti et Pierre Lorquin - est une jeune entreprise qui met à disposition espace physique, savoir-faire et réseau à de jeunes galeries.

L’équipe de Prisme est très heureuse d’inviter dans son espace situé au 39 rue de Grenelle dans le 7ème arrondissement de Paris la galerie Pauline Pavec pour sa première exposition, Aurores.

La galerie se définie comme une base, un lieu de recherche afin de mettre en avant autant des artistes émergents que des artistes historiques à redécouvrir, à la lumière de pratiques artistiques nouvelles, et méritant un nouveau regard.

La galerie Pauline Pavec inaugure le 8 février 2018 avec Aurores, une exposition collective d’ouverture, le dévoilement des artistes qu’elle souhaite soutenir. Des œuvres caractéristiques de Claire Chesnier, Jean Degottex, Quentin Derouet, Mara Fortunatovic, Robert Malaval, Eugenio Pipo et Jean Von Luger marqueront le début de nouveaux horizons : comme une première lueur qui annonce un quelque chose à venir.

 

L’aurore est cette lueur qui paraît à l'horizon un peu avant le lever du soleil, ce moment de correspondance au début du jour entre la nuit éclaircie et la journée qui s’anime. L’aurore c’est une rencontre, celle de ces deux instants, une naissance et un évanouissement à la fois, quelques minutes d’in ni pour des retrouvailles.

Pour son inauguration, la galerie Pauline Pavec a souhaité un dévoilement comme un premier réveil. Elle propose Aurores une exposition collective présentant, sous le signe de la lumière naissante, des pièces de Jean Degottex, Mara Fortunatovich, Sol Lewitt, Robert Malaval, Eugenio Pipo, Jean Von Luger ainsi qu’une installation in situ de Quentin Derouet. Cette sélection dessine les promesses et les perspectives de la galerie, elle est une première lueur. Avec Aurores la galerie Pauline Pavec désire parsemer de minces indices et mettre à jour les prémices de nouvelles histoires autour d’œuvres discrètes.

L’aurore coïncide surtout avec l’apparition de la lumière et des ombres, et c’est lorsque ces deux inséparables ennemis jouent ensemble que la peinture naît. Finalement il n’est que question de cela pour Aurores, d’ombres et de lumière, d’espoir, de découverte. Dans chacune des œuvres de l’exposition, dans tous ces petits gestes, il y a la délicate fragilité d’un début, le frémissement de la confrontation entre deux générations.

Pauline Pavec